Update

L’entreprise sociale et la révolution du marché : Un manifeste pour l’avenir (Français)

Jan 26th, 2022

English version here.

Par : David LePage, auteur de Marketplace Revolution

Le commerce peut être bien plus qu’une simple transaction économique. Il consiste en l’échange de biens et de services et, avec les bons modèles et les bonnes valeurs en place, il pourrait avoir le pouvoir de soutenir la création de collectivités saines.

Il est de plus en plus admis que le modèle d’affaires capitaliste des 300 dernières années qui est axé sur l’extraction des ressources et les finances, est à l’origine de l’accroissement des disparités de revenus, de l’augmentation des expériences d’exclusion sociale et de la crise environnementale qui est en train de mettre fin à la Terre telle que nous la connaissons.

Les modèles de propriété actuels déresponsabilisent les entreprises quant à leurs activités quotidiennes et à leurs conséquences. Outre la rentabilité économique, les grandes entreprises « propriétaires » ne sont pas responsables des conséquences sociales et environnementales de leurs profits et elles ne s’en préoccupent pas.

Certes, il est temps que les choses changent. Et l’entreprise sociale se présente comme le modèle d’affaires de l’avenir.

L’entreprise sociale est un modèle d’affaires dont l’objectif principal est de créer une société plus équitable, plus inclusive et plus juste. Elle constituera un pilier essentiel dans la mise en place d’un marché à valeur sociale : un marché qui contribue à la création de richesses pour la collectivité, plutôt qu’à l’extraction de la valeur humaine et naturelle en vue de permettre aux entreprises privées d’accumuler les profits.

Les valeurs de l’entreprise sociale sont incarnées dans les caractéristiques qui la définissent :

  • Se présenter sur le marché comme entreprise qui vend des biens ou des services
  • Viser un objectif social, culturel ou environnemental dans ses activités
  • Réinvestir la majorité des profits dans un objectif communautaire

Oui, nous avons besoin d’un marché où nous pouvons échanger des biens et des services. Ce n’est pas le concept de marché qui pose problème, ce sont les moyens et la valeur de l’échange sur le marché.

L’entreprise sociale s’efforce de repositionner le marché dans le cadre des traditions et des valeurs autochtones ancrées dans ces terres, terres où le marché reposait sur l’échange de cadeaux. Le gâchis dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui a été créé par l’introduction par les colonisateurs de principes économiques qui sont basés sur un profit tiré de terres volées, l’extraction des ressources, la main-d’œuvre bon marché et le non-respect de l’environnement.

Le moment est venu de rétablir la raison pour laquelle nous échangeons des biens et des services et la façon dont nous le faisons. La priorité du marché ne peut plus être la réalisation de gains financiers par des employés sous-payés et l’extraction des ressources, tandis que le gouvernement accorde des subventions pour maximiser les profits et que nous refusons d’agir pour remédier aux conséquences environnementales et sociales du modèle de marché actuel.

Lorsque les membres de la collectivité possèdent une entreprise, ils exigent des résultats positifs pour les travailleurs, les ressources et leurs relations. Qu’il s’agisse d’un organisme à but non lucratif, d’une coopérative ou d’une entreprise hybride à contribution communautaire, la structure de l’entreprise sociale sert à appuyer la proposition de valeur relative à la création de richesses dans la collectivité.

L’avenir des entreprises est l’entreprise sociale : le modèle d’affaires dont les fondements reposent sur la justice, l’équité et l’inclusion pour les employés, les propriétaires, les clients, l’environnement et les parties prenantes de la collectivité. Un modèle d’affaires qui crée du capital communautaire : humain, physique, culturel, économique et social.

Pour en savoir plus sur ce que nous pouvons faire pour soutenir le virage vers un marché axé sur la valeur qui favorise des collectivités dynamiques et saines, lisez le livre de David LePage, Marketplace Revolution: From Concentrated Wealth to Community Capital.

Related Updates

Webinar recap – Net-Zero Procurement: How to engage suppliers in the race to net-zero

Buy Social Canada recently hosted a Net-Zero Procurement webinar, with special guest speaker Bob Willard. Bob is the founder of Sustainability Advantage, a Buy Social Canada Community Champion, and a […]

Canada’s first social procurement consulting company celebrates 10 years of championing economic and social impact

Since 2014, Buy Social Canada has helped corporations and governments realize the power of purchasing to deliver social outcomes. Vancouver, June 13, 2024 – Buy Social Canada, a national social […]

In Memoriam: David LePage

In the opening pages of ‘Marketplace Revolution’ David LePage invites the reader to join him on a journey. When you worked or spent time with David it was a journey […]